L'école des Juliettes

Un lieu d'échange pour les visiteurs de l 'Ecole des Juliettes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 On va nous taper dessus!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dgedie
Admin


Nombre de messages : 250
Localisation : Région de Lyon
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: On va nous taper dessus!   Sam 2 Déc - 21:11

La course aux élections est lancée et bien sûr, faut bien taper sur quelqu'un (ça s'appelle un cheval de bataille...). Apparement, le corps enseignant va déguster! Merci les politiques de "valoriser" autant notre rôle auprès des médias, ca nous aide beaucoup! Et avec tout cela, on réduit les postes mais on augmente ceux dans la force publique. Répression vaut mieux qu'éducation?
Bref, le prochain qui traite les "instit" de "glandeur", je l'invite chaleureusement à faire un petit stage de deux jours dans une classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecoledesjuliettes.free.fr
crisca



Nombre de messages : 67
Age : 41
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Lun 4 Déc - 14:01

Tout à fait d'accord !
Rien de mieux qu'un petit stage en classe pour se rendre compte de notre boulot !!!
Enfin, heureusement, nous on a notre conscience pour nous ! NA ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thalie83



Nombre de messages : 4
Age : 41
Localisation : Saint Paul en forêt 83
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Ven 2 Fév - 23:50

t'es pas glandeuse toi!! geek
Moi je fais RIEN de mes journées, le merdredi je me prélasse, le WE (entier, école de 4 jours oblige) je vais à la plage et les vacances. Pfff j'en est tellement que je ne sais plus où partir!!!!

A part ça, les nv chiffres de fermetures de postes sont arrivés ben en dessous de 28 élèves en mater et 25 en elementaire on ferme!!!!
Et puis bientôt plus de directeurs, ils servent à rien c'est bien connu, les pires glandus d'entres nous sont directeurs, biensûr (ho mille excuses au mien, qui fait semblant de bosser son jour de décharge!!!) lol!
Bref plus de directeurs mais un super directeur qui chapeautera tout ça du haut de ces 4 écoles à charge, et qui connaitra personne. Evil or Very Mad

Bref, voilà pourquoi, encore en grève, c'est pas possible, ces glandeurs d'enseignants, nous seront jeudi et fermeront notre école! afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dgedie
Admin


Nombre de messages : 250
Localisation : Région de Lyon
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Sam 24 Fév - 11:39

Un petit peu d'histoire nous aiderait à arrêter de tomber dans le piège de la culpabilité que l'on nous tend année après année....
Petit récapitulatif à savourer....


IL FAUT REVOIR LE TEMPS DE TRAVAIL DES ENSEIGNANTS! LE
DECRET DE 1950 EST VRAIMENT TROP VIEUX !


Actuellement, le temps de travail d'un enseignant de collège ou de lycée est de 18 heures par semaine. C'est, pour les professeurs certifiés, le seul élément fixe et clair relatif au temps de travail qui leur est demandé.
Il a été fixé par une décret datant de 1950. Rendez-vous compte!

18 heures par semaines! Quel salarié ne voudrait pas travailler aussi peu pour d'aussi bons salaires?

Comment le législateur a-t-il pu créer en 1950 un statut aussi avantageux?

En fait, ce temps a été conçu en prévoyant qu'un enseignant travaille 1,5 heures chez lui pour une heure devant élève afin de préparer ses cours, évaluer les élèves et actualiser ses connaissances dans sa discipline.
Cela fait 18 fois 2,5 heures (1 devant les élèves et 1,5 à la maison), soit 45 heures hebdomadaires.
En effet, le temps de travail légal de l'époque s'il était légalement de 40 heures par semaine, était en réalité de environ 42 h par semaine, sur 50 semaines.

Mais que s'est-il passé depuis pour les enseignants?
..........................Rien!
Alors que pour les autres salariés il y a eu la troisième semaine de congé payé en 1956, puis quatre en 1969. Les 40 heures réelles ont été atteintes au début des années 70 (elles étaient un droit depuis 1936).

Mais ça n'est pas fini: il y a eu les 39 heures et la cinquième semaine en 1982, puis les 35 heures en 2000. En somme le temps de travail hebdomadaire pour les salariés a baissé de 25 %.
Mais les enseignants doivent toujours le même service.

C'est au moins un enseignant qui écrit cela vous dîtes-vous, en lecteur éclairé! Certes je l'avoue, je fais partie de ces privilégiés. Car, comment peut-on parler de temps de travail sans parler des vacances?

Eh bien justement, le législateur a tout prévu et cela de deux façons:
D'abord 45 heures dues quand les autres devaient 42, ça c'est pour les petites vacances (Toussaint, Noël...). Donc notre temps de travail était annualisé.

Mais, et les deux mois d'été alors?

Là, c'est un tout petit peu plus compliqué. Certains enseignants ne le savent même pas, d'ailleurs....

Cela se situe au niveau de la grille des salaires. Notre grille a été, elle aussi, fixée en 1950 au même niveau que les autres cadres de la fonction publique recrutés avec un concours au niveau bac + 3. Mais à cette grille, il nous a été retiré deux mois de salaires, puis le résultat a été divisé par 12.
(Par exemple si un inspecteur des impôts est payé 2000 euros par mois il recevra 24000 euros par an, alors que, pour la même qualification, un enseignant recevra aussi 2000 ? par mois mais sur 10 mois, soit 20 000
euros par an.
Cette somme est ensuite divisée par 12 et donne 1667 euros par mois).

Eh oui, chers lecteurs, les enseignants ne sont pas payés pendant les grandes vacances.

Oui bon d'accord, peut-être que nous ne sommes pas si privilégiés que cela concernant le temps de travail. Mais côté salaires, quand même, nous ne sommes pas à plaindre!
Eh bien soit, comparons:

Nous sommes nettement en dessous de la moyenne des cadres du privé comme du public (qu'on nous prouve le contraire).
Mais, à mes yeux, l'exemple le plus frappant de la dégradation de la valeur que la nation accorde à ceux qui éduquent ses enfants est le suivant:
Le salaire de départ d'un enseignant en 1970 était 2 fois supérieur au SMIC. Aujourd'hui, il n'est plus que 1,2 fois plus élevé.
Autrement dit si comme le PS l'a écrit dans son projet le SMIC augmentera de 25 % au cours des cinq ans à venir (et l'UMP l'a augmenté au même rythme annuel dès cette année), un enseignant débutant gagnera moins que le SMIC.

Faudra-t-il en arriver là pour que la société se rende compte de la dégradation de notre situation?

Alors oui le décret de 1950 est vieux! Il est vraiment temps de le toiletter comme le disent nos gouvernants! Mais dans quel sens?
Est-ce en faisant en sorte que devions travailler plus pour gagner autant comme veut le faire M de Robien?



Laurent TARILLON, enseignant de sciences économiques et sociales à Grenoble.

PS: Ce texte est libre de droits. Vous pouvez le faire circuler autant que vous le vous le voulez.

_________________
ils sont "attachiants"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecoledesjuliettes.free.fr
Carotte



Nombre de messages : 16
Age : 36
Localisation : 77 Seine et Marne
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Mer 28 Fév - 13:05

De toute façon, on est tout le temps "en vacances" comme disent toutes les personnes que je rencontre, que répondre à ça??????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philoulinstit



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Mer 28 Fév - 22:23

dans ma belle famille, ils pensent qu'on est des nantis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien



Nombre de messages : 28
Localisation : Lyon / Villeurbanne (un vrai Juliette !)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Dim 4 Mar - 15:44

Regardez tout ces instits en train de se plaindre au lieu de faire leur travail ! C'est honteux, vous devriez avoir honte ! Une seule solution voter Ségolène : vu qu'elle veut mettre le SMIC à 1500 euros, au moins les débutant auront une revalorisation salariale : ils bosseront au SMIC et toucheront plus qu'actuellement. Elle est pas belle la vie ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://braizanbas.free.fr
crisca



Nombre de messages : 67
Age : 41
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Lun 9 Avr - 12:07

N'empêche.. je sais pas vous, mais les élections qui arrivent n'ont rien de rassurant. Je me demande bien comment tout ça va évoluer.
Bon, je ne suis pas là pour vous saper le moral... positivons ! Paresseux que nous sommes.. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On va nous taper dessus!   Aujourd'hui à 8:41

Revenir en haut Aller en bas
 
On va nous taper dessus!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OVNI : maintenant ils nous tirent dessus !
» Et si un astéroïde frappait la Terre ?
» Voir d'où viennent les n'avions qui passent au dessus de nos tètes
» "Un Crucifix placé au-dessus des portes de vos maisons va les protéger," nous promet Jésus !
» La foudre me tombe dessus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école des Juliettes :: Pour tous :: Pour tous-
Sauter vers: